Shadow
Slider
 Regine Thill 2   Regine Thill 1
Regine Thill 3 

 

Régine Thill

 

"Mon travail explore la représentation du corps féminin, exclusivement féminin. Mes peintures sont rarement des autoportraits mais leur évolution est éminemment autobiographique. Elles interrogent les contradictions qui entourent l'image de la femme aujourd’hui (la mienne en tous cas), tiraillée entre féminisme ou néo-féminisme et affirmation, exhibition de la féminité.

Mes peintures représentent des corps de femmes nues le plus souvent ou arborant certains attributs féminins ; ces corps se fondent l'un dans l'autre, se mêlent, se conjuguent, s'interpénètrent, se juxtaposent, se superposent , se télescopent ,s'empilent...Ces images de corps sont issues de sources multiples : je les glane, les puise dans la presse féminine, voire masculine, sur Instagram ( véritable vivier) , chez les grands maîtres parfois, Rembrandt, Rubens, Titien, Michel -ange.... Je les dessine, les redessine, je les fragmente, les distords puis les combine de multiples façons pour former des entrelacs de femmes.

Ces pêlemêles de corps peuvent apparaître  comme des scènes d’orgies, ils sont en fait des « paysages de chair ». Ils évoquent des corps se débattant dans un « entre-deux », oscillant entre le désir d'assumer leur singularité, de revendiquer leurs imperfections, leurs défauts, leurs blessures, leurs souffrances et la soumission aux injonctions de la société à la perfection, à des critères de beauté inatteignables.

Mes peintures mêlent le « nu » et la « nudité » (1) : la « nudité » associée à l'embarras, la gêne ressentie par le corps démuni de ses vêtements, fragile, sans défense et le « nu » évoquant l'assurance, le corps épanoui, triomphant, équilibré, dominant, fier.

Chaque peinture est un peu comme une tresse ou un tissage : plusieurs « brins » passant tantôt dessus, tantôt dessous et qui questionnent dans leur points d'intersection , les contradictions et l’ambiguïté de l'image du corps féminin."

(1) : j'emprunte la distinction entre les deux termes à l'historien de l'art Kenneth Clark.

Blog

0
Partages
0
Partages